Voix des Femmes Sans Frontières VFSF 

Capture d’écran 2021-05-19 à 10.29.33.pn

INVITATION

Webinaire Voix des Femmes Sans Frontières (VFSF) 

 

Aide Humanitaire et Journalisme AHJ a le plaisir de vous inviter au Webinaire de présentation de Voix des Femmes Sans Frontières (VFSF), initiative ayant reçu la double labellisation ONU Femmes France et Génération Égalité Voices.

 

Cet événement s’inscrit dans le Festival Génération Egalité Voices organisé par ONU Femmes France du 18 mai au 1er juin 2021, dans le cadre du Forum Génération Égalité, le rassemblement mondial pour l'égalité femmes-hommes.

Objectifs du Webinaire VFSF 

  • Donner la parole aux femmes activistes et journalistes engagées en Afrique et au Moyen-Orient et à celles exilées en France, ainsi qu'aux experts de terrain en genre, média et droits humains. 

  • Rassembler plusieurs grandes Voix féminines du monde entier afin de croiser leurs regards sur l’égalité des genres et leurs analyses sur la situation des femmes journalistes et activistes engagées dans leur pays.

  • Approfondir les échanges avec un panel d’experts et de grands témoins sur l’importance de pouvoir s’exprimer librement dans un espace sécurisé, et le besoin de se former pour accroître ses compétences professionnelles.

  • Recueillir des recommandations et des propositions concrètes pour améliorer la place des femmes journalistes et activistes des zones de conflits.

  • Présenter notre initiative Voix des Femmes Sans Frontières, échanger concrètement sur les besoins et les enjeux de terrain et identifier les bénéficiaires et partenaires.

Promouvoir les voix féminines,

c’est participer à la prise de conscience des droits à l’égalité pour la génération actuelle et pour celles à venir.

VFSF Part1-53 bke copie.png

 Aide Humanitaire & Journalisme AHJ

Notre association Aide Humanitaire et Journalisme (AHJ) œuvre en faveur de toutes les victimes de guerres ou de discriminations, notamment les femmes dans les zones de conflit, mais aussi réfugiées en France et ailleurs, en leur permettant de se former au journalisme et à l’art pour affirmer leurs droits et faire entendre leurs voix. 

 

Depuis sa création en 2017, AHJ a accompagné plus de 200 femmes activistes, journalistes et étudiantes en journalisme ou simplement désireuses de s'exprimer librement. En s’appuyant sur son expérience de photojournalisme avec les femmes Yézidies et d'autres projets en France, AHJ a lancé en 2020 Makanati (« ma place » en arabe), le projet de CFI, l’Agence française pour le développement des médias, avec le soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, un programme encourageant une plus large participation des femmes irakiennes et yéménites dans le paysage médiatique de leur pays.

Voix des Femmes Sans Frontières VFSF

AHJ souhaite élargir la portée de ses actions en lançant le projet de Voix des Femmes Sans Frontières (VFSF) pour créer un réseau international rassemblant des femmes activistes et journalistes exilées en France et en Europe, et des femmes journalistes engagées en Afrique et au Moyen-Orient, pour renforcer leurs capacités professionnelles, mais aussi leur permettre de s'exprimer librement, de partager leurs regards et de s'entraider.

Objectifs​ de VFSF

  • Créer une unité opérationnelle à Paris pour lancer et coordonner un réseau international de femmes journalistes et activistes « sans frontières » afin qu'elles puissent s'exprimer librement dans un environnement virtuel sécurisé.

  • Créer une « Académie des femmes journalistes et activistes des zones de conflits » qui offrira des formations virtuelles ou sur place aux femmes journalistes et activistes vivant au Moyen-Orient et en Afrique ou contraintes à l'exil en France et en Europe afin de renforcer leurs capacités professionnelles en monitoring et en reporting de la situation des femmes dans ces pays.

  • Mener des actions de plaidoyer avec différents acteurs pour sensibiliser les médias et les populations locales aux droits humains, aux droits des femmes, à l'égalité de genre et à la liberté d'expression. 

Actions de VFSF

  • Une unité opérationnelle basée à Paris accueillera la première « Académie de femmes journalistes et activistes issues de zones de conflits ».  Celle-ci sera équipée de moyens techniques pour piloter et former sur place et à distance, grâce à une équipe d’experts et de formateurs doués de plusieurs langues et disposant de l’expérience et des compétences nécessaires.

  • L'unité opérationnelle organisera des appels à candidature ouverts dans le cadre de procédures transparentes d'éligibilité, d'évaluation et de sélection. Un Comité constitué d'experts internationaux et de formateurs d'AHJ ainsi que de représentants institutionnels français et européens en qualité d'observateurs sélectionnera les candidates. Le Comité d’experts et l'Unité opérationnelle à Paris seront également chargés de piloter les futurs talents féminins journalistes et/ou activistes de chaque pays cible.

  • Le Comité sera également responsable du développement de la veille et de la production de contenus médiatiques dans les 10 pays cibles, ainsi que des actions de sensibilisation et de plaidoyer, en lien avec les Correspondantes Pays et les Reporters Locaux.

Impacts de VFSF

  • L’insertion professionnelle de femmes journalistes, réfugiées en France et en Europe ou muselées dans leur propre pays, en leur offrant les outils et les moyens nécessaires pour : pouvoir exercer leur métier, s’inscrire dans un milieu professionnel, approfondir leurs compétences et s’exprimer librement dans un cadre bienveillant et sécurisé.

  • L’émancipation des femmes et leur autonomie pour qu’elles puissent trouver leur place dans la société, qu’elles soient exilées en France ou en Europe ou engagées dans leur pays d’origine. 

  • La formation de 120 femmes forcées à l’exil en France et en Europe et de 400 femmes journalistes dans dix pays grâce à la création de la première « Académie pour les femmes journalistes et activistes issues des zones de conflits », basée à Paris et dûment équipée pour leur permettre de : renforcer leurs compétences professionnelles, mettre à niveau et croiser leurs connaissances tant théoriques que pratiques, obtenir un diplôme certifiant. 

  • La mise en relation, le développement de l’entraide et l’opportunité de s'exprimer librement dans un cadre sécurisé, grâce au réseau international de femmes journalistes et activistes "sans frontières" et la création d’une plateforme numérique enregistrée en France.

  • Rendre audible les voix des femmes sans frontières, diffuser les Rapports pays  sur la situation des femmes produits directement par les bénéficiaires, publier sans censure leurs productions médiatiques et sensibiliser aux droits humains grâce à la création d’une plateforme numérique dédiée en plusieurs langues. 

  • Donner de la visibilité à ces femmes, au projet et à ses partenaires par le biais de temps forts : Forum annuel et Festival international de VFSF à Paris.

Voix Des Femmes Sans Frontières (12).png